DANS L'ACTUdernier minutesSociétéUNE

Renforcement des capacités : Les journalistes de l’Ouest et du Nord-Ouest à l’école de la sécurité sociale et numérique

Un séminaire atelier sur la question, regroupant une bonne fourchette des journalistes des régions de l’Ouest et du Nord-ouest vient de s’achever à Bafoussam.

C’est dans le cadre de son programme ACLIP, entendez par là, Action Citoyenne pour la liberté de presse, que l’organisation non gouvernementale “Un Monde Avenir” enchaîne des sessions de formation avec les hommes de médias. C’est le cas de cet autre atelier de formation organisé ce 02 décembre dans la ville de Bafoussam, qui a connu la participation de bon nombre d’hommes de médias venus des régions de l’ouest et du nord-ouest.

La sécurité numérique et physique, les dispositifs nationaux, régionaux et internationaux régissant la liberté des médias et l’accès aux informations publiques, sont les modules, autour desquels était axée cette formation, qui arrive à point nommée dans une société où cybercriminalité, cybersecurité, violation des droits de l’homme gagnent de l’espace.

Dans le premier module portant sur la connaissance et l’utilisation des outils et méthodes de sécurité numérique et physique, le Dr Thierry Minka, ingénieur informaticien, enseignant à l’école nationale supérieure polytechnique de Yaoundé, dans son exposé a mis en exergue les méthodes et outils par lesquels le journaliste pourrait se mettre en sécurité. Avant toute chose, il a tenu à définir et expliquer les termes clés de ce module, qui sont entre autres la sécurité numérique, la sécurité physique, le périmètre de sécurité… Tout en rappelant que la sécurité n’est pas chose absolue.

Le module 2 exposé par le Dr Louison Essomba portant sur la connaissance des différents dispositifs nationaux, régionaux et internationaux régissant la liberté d’expression, de presse et l’accès aux informations publiques, a permis aux uns et aux autres de mieux comprendre les responsabilités sociale et morale du journaliste dans la société, notamment sa participation à une citoyenneté responsable, à travers ses actions dans ladite société.
Toutefois, il convient de mentionner que le journaliste, comme tout citoyen, n’a pas que des droits, mais aussi des devoirs.

Solange FEBE

Share:

Leave a reply

Résoudre : *
19 − 3 =