DANS L'ACTUSociété

Œuvre sociale : Hon KUINCHE « donne la vie » aux populations du Koung-Nkhi

Le député à l’assemblée nationale Albert KUINCHE a tenu une promesse de campagne aux siens ce weekend. Dans le but d’aider les populations à éviter les maladies hydriques dues à la consommation des eaux usées, il a offert deux forages d’eau électriques aux populations de Ka’ Pete et de Demdeng dans le Koung-Nkhi.

Le geste arrive à point nommé pour les populations de ces deux villages du département du Koung-Nkhi : « Enfin les populations de Ka’ Pete vont éviter les maladies hydriques », confie Augustin FOGUE, chef du village Ka’ Pete, exprimant sa joie à la fin de la cérémonie. En effet, les cérémonies de rétrocession ont eu lieu ce weekend (vendredi et samedi) dans les deux villages en question. Ce samedi était le clou dans la destination K’a Pete, village du donateur. « Je suis le fils de Pete, le fils de tous es quartiers de Bandjoun, le fils du Koung-Nkhi, mais j’ai fait la combine cette fois-ci », rigole le donateur aux populations. C’est justement à cause de la présence physique du nouveau préfet du Koung-Nkhi Jean Daniel DJOBOINA, qui faisait sa toute première sortie officielle depuis sa prise de fonction il y a près de deux semaines. Une présence qui a rehaussé l’éclat de la cérémonie.

À proprement parler, il s’agit de deux forages électriques d’eau, puisés d’une nappe d’eau dynamique, dont l’usage s’étendra sur une bonne durée si l’entretien est de mise. L’œuvre est remise autant aux populations de Demdeng qu’à celles de Ka’ Pete. Dans la description de l’ouvrage, l’entrepreneur laisse comprendre qu’il comporte trois éléments principaux : le forage, le château et la fontaine. D’une sécurité assurée, l’on rassure par ailleurs qu’il sera difficile pour « les saboteurs » de l’user de sitôt. Le château comporte une bâche de 5000 litres ; une bâche qui servira en même temps de tampon entre la pompe et l’utilisateur, et aussi protégera la pompe d’un démarrage intempestif. Aussi, à la coupure de courant l’utilisateur ne devra pas assez ressentir. La hauteur du château est calculée pour avoir une pression à l’utilisation de 03,3 barres. La fontaine quant à elle, est construite de telle enseigne que les utilisateurs puissent trouver du confort lorsqu’ils y sont. En gros, « l’ouvrage est construit dans l’esprit de la rigueur et de la recherche de la perfection » telle que le veut le donateur, affirme le technicien.

Ce geste de l’honorable Albert KUINCHE n’en est qu’un autre parmi de nombreux autres qu’il fait à l’endroit de siens. Il affirme par ailleurs que non seulement c’est sa redevance envers les populations qui lui ont donné à nouveau mandat à l’assemblée nationale, mais aussi qu’il poursuit l’œuvre du feu patriarche Victor FOSTO. «La principale motivation c’est que je réalise la promesse de campagne. Il me souvient que pendant la campagne, de passage à Pete, je leur avais promis un forage. A peine en un an je l’ai réalisé», martèle Albert KUINCHE. Le député de la nation Albert KUINCHE « donne ainsi la vie » aux populations, pour reprendre leurs propres termes au cours de la cérémonie. C’est naturellement pour reprendre le dicton populaire « l’eau c’est la vie  ».

En saluant de tout cœur l’ouvrage, le chef du quartier K’a Pete, Augustin FOGUE assure qu’un comité d’entretien a déjà été mis sur pied. C’est dire que non seulement le geste est considéré à sa juste valeur, mais aussi qu’ils comptent l’utiliser à bon escient.

Césaire MOULIOM

Share:

Leave a reply

Résoudre : *
8 ⁄ 1 =