dernier minutesSport

la fecafoot : Maboang Kessack ne veut pas la politique de la chaise vide

L’ancien lion indomptable est candidat au processus du 11 décembre prochain, bien que le contestant.

Ils sont presque quatre personnes dont les candidatures actuellement sont connues. Même si les dossiers ne sont pas encore déposés pour la plupart, c’est du moins ce que l’on sait. Ils l’ont fait savoir dans les médias, sur les réseaux sociaux et autres. Crépin Nyamsi, Jules Denis Onana, Sammuel to’o ou encore Emmanuel Maboang Kessack. Ce dernier est l’un des contestataires du processus électoral en cours. On se rappelle de ce recours à la chambre de conciliation et d’arbitrage sur qui portait sur les irrégularités dans les ligues départementales.

La sentence du 29 septembre de la CCA l’annulait complètement, même si tout se poursuit aujourd’hui comme si de rien n’était. « Vous savez que je suis en procédure au TAS avec le staff actuel à la fecafoot. Le verdict final sera mercredi prochain du coté de la Suisse, sur l’affaire fédération camerounaise et Emmanuel Maboang Kessack sur les malversations du faux qu’il y a eu au départ. Le ministre m’avait demandé de sursoir les élections ; j’avais gagné au TAS une fois deux fois, trois fois et la fecafoot a amené l’affaire au TAS », nous l’a fait savoir l’ancien lion indomptables au téléphone. Même si le mondialiste 1990 est sûr de sa victoire au TAS, il n’en demeure pas moins qu’il se porte candidat au même processus en cours : « Comme j’ai décidé de ne pas faire la politique de la chaise vide, j’ai porté ma candidat au processus du 11deembre sachant bien que la procédure au TAS continue et je suis sur que j’aurai gain de cause », rassure-t-il. Le contestataire du processus électoral en cours estime que le processus n’aboutira en rien mais il y va tout de même : « Quelque soit celui qui va gagner, les élections seront annulées ; mais j’ai décidé de ne pas faire la politique de la chaise vide ».

Emmanuel Maboang Kessack souhaite tout au contraire que les élections soient organisées dans la régularité possible. Ce qui lui permettra de dérouler son projet qui porte principalement sur le football à la base. D’ailleurs, il dit travailler avec qui accepterait. « Nous ne sommes pas des ennemis ; je me bats pour l’intérêt du football Camerounais. J’ai toujours fait des propositions à monsieur Mbombo Njoya. Que ce soit Samuel Eto’o, Mbombo Njoya lui-même ou Jules Denis Onana, j’apporterai mes proposions pour le football Camerounais ».
Enfin, Maboang Kessack n’a pas tarit d’éloges à la ligue de football de l’ouest qu’il souhaite être pris comme modèle.

Césaire MOULIOM, in Ouest-Echos

Share:

Leave a reply

Résoudre : *
7 × 20 =