DOSSIER

Insfrastructures scolaires : L’école Franco Arabe Bilingue siniyat de Bafoussam entièrement rénovée

C’est le fruit d’un partenariat avec l’ONG philanthropique Turque Tika. L’inauguration a eu lieu en fin de semaine dernière.

L’école Franco Arabe Bilingue siniyat de Bafoussam a fière allure. Elle a été entièrement rénovée. C’est désormais dans un cadre propre et bien salubre que les tout petits vont à la quête du savoir. La cérémonie d’inauguration a eu lieu le vendredi, 15 janvier 2021, en présence d’un parterre hétéroclite de personnalités. En l’occurrence, le chef de la communauté Bamoun de la Mifi et environs, témoin oculaire de la naissance de cet Institut, le cordonnateur directeur de l’organisation non gouvernementale Tika, le directeur général des instituts islamiques siniyat du Cameroun, entre autres. La cérémonie s’ouvre après l’arrivée des convives par l’exécution des hymnes nationaux du Cameroun et de la Turquie. Puis, au nom du directeur de l’Institut, le révérend Imam Jouneid Essalik Sine prendra la parole pour une allocation de bienvenue.

De la philanthropie au service de l’humain

Dans ses propos de circonstance, le directeur général des instituts islamiques siniyat du Cameroun, remerciant vivement l’ONG philanthropique Turque Tika pour cet appui inconditionnel, a tenu à présenter brièvement cette école nouvellement rénovée.

L’école qui vous accueille ce jour est l’œuvre d’un homme, un homme qui aura marqué son temps, j’ai nommé cheikh Noureddine Sine, alors Imam principal de la mosquée Centrale numéro 2 de Bafoussam. Elle a été construite en 2003 avec des fonds propres et qui va être laissée comme œuvre humanitaire à la postérité. Aujourd’hui, quelques années après son rappel à Allah, nous nous réjouissons que cette école soit restée pérenne et vient d’ailleurs de bénéficier d’un coup de main magistral de l’ONG philanthropique Tika, cette ONG Turque qui l’a entièrement rénovée. C’est le lieu pour nous, de remercier vivement cette ONG à travers son cordonnateur ici présent, pour ce geste salvateur qui rentre dans le cadre des œuvres recommandées par Allah” ,

déclare le révérend cheick Aboubacar Sidik sine. Une allocution pas très différente de celle du chef de la communauté Bamoun de la Mifi et environs. El Hadji Ousmanou Fokeu, témoin de l’histoire, a salué les efforts consentis pour la continuité de cette école, en saluant la mémoire de son fondateur, le révérend cheick Nourdine Sine avec qui il a fait du chemin à Bafoussam.

En clôturant la série des allocutions, le cordonnateur de l’ONG Tika, Mehmet Yazgan, a présenté son organisation. L’on retient en un mot Comme en mille, qu’il s’agit d’une d’une ONG

Philanthropique qui fait dans l’humanitaire, et qui compte à son actif un nombre impressionnant de réalisations au Cameroun. Bref, il s’agit d’un des éléments qui matérialisent la coopération bilatérale entre la Turquie et le Cameroun. L’école Franco Arabe Bilingue siniyat de Bafoussam c’est donc désormais des bâtiments flambant neufs, des salles de classe modernes et équipées, un aire de jeux bien aménagé et une salle informatique pour l’initiation des tout petits aux TIC.

Sébastien ESSOMBA

Share:

Leave a reply

Résoudre : *
13 × 13 =