DANS L'ACTUdernier minutesPOLITIQUESociétéUNE

CUB : Quatre années de magister du Maire Roger Tafam au scanner

Le quatrième anniversaire célébré le 22 Février 2024 a permis de passer en revue les réalisations de l’exécutif communal de la communauté urbaine de Bafoussam en quatre années d’exercice. Occasion pour le Maire de la ville, Roger Tafam, de présenter des perspectives pour cette année 2024.

Le jeudi, 22 Février 2024 était jour anniversaire à la communauté urbaine de Bafoussam. Conjointement avec le lancement de son budget pour le compte de l’exercice 2024, l’exécutif communal a voulu rendre public ses réalisations à date. Dans une salle des Actes pleine à craquer, le Maire de la ville de Bafoussam, Roger Tafam et son équipe, ont déroulé leurs réalisations. Réalisations passées en revue sur quatre grands axes, avant d’embrayer sur les perspectives à venir, dans l’optique de faire rayonner d’avantage la ville de Bafoussam. “Aujourd’hui nous pouvons dire que c’est un Bilan positif, notamment sur l’axe d’hygiène et de salubrité dans la ville de Bafoussam. La physionomie de la ville a changé, la construction des équipements dans la ville. Au plan socioculturel, nous avons construit la première phase du marché A, il y a le marché Casablanca qui a reçu des équipements. Nous sommes fiers de l’allure que la ville donne avec l’éclairage public, le bitumage de certains axes. Nous avons modernisé déjà le cadre du travail, notamment en rénovant le bâtiment dans lequel nous nous trouvons, nous avons rénové le Parc automobile de la communauté urbaine, notamment les engins lourds”, se félicite Roger Tafam.

DE BELLES PERSPECTIVES !

On retient cependant de cette rencontre anniversaire que l’exécutif du 25 Février 2020 aura oeuvré jusqu’ici dans le renforcement de la gouvernance locale. Ce qui implique la coopération décentralisée, l’intercommunalité, l’urbanisme, l’électrification, l’hygiène et salubrité entre autres. Et parlant des perspectives, le Maire s’est voulut rassurant. Il annonce par ailleurs la construction imminente du marché B de Bafoussam, la démarrage de la deuxième phase des travaux du marché A de Bafoussam etc. “Les perspectives, nous sommes en 2024 qui est supposé être normalement la dernière année d’un mandat, donc pour nous c’est une année charnière, et nous avons des projets ambitieux que nous devons réaliser avant la fin de cette année, notamment la construction d’une bibliothèque qui a déjà commencé. La ville de Bafoussam n’avait pas de bibliothèque, nous avons décidé d’en construire avec un centre multimédia. Dans les jours à venir nous allons entamer la réhabilitation, la reconstruction partielle du marché B de Bafoussam. Notre ville c’est une ville commerciale. Dans le cadre du marché A nous avons déjà la deuxième partie du financement, les études sont en train d’être achevées et d’ici la fin de l’année un nouveau bâtiment va voir le jour au marché A. Nous allons continuer bien entendu à mettre l’éclairage public dans la ville pour limiter les problèmes d’insécurité que notre ville connait. Pour ce qui est de la mobilité urbaine, nous avons acquis un site à Njingah vers Sacta pour construire une autre gare routière qui va nous permettre de désengorger le Carrefour Total, et puis au niveau des agences à partir de l’hôtel Ino, nous allons également mettre de l’éclairage public sur ce tronçon cette année, et bien-sûr d’autres petits projets qui vont améliorer le quotidien de la population de la ville de Bafoussam”, rassure Roger Tafam.

Quant au lancement du budget 2024, un des points à l’ordre du jour, deux exposés ont meublé la rubrique. Le premier portait sur les innovations de la loi des finances 2024 avec quelques précisions sur la fiscalité de la commande publique, sous la conduite du chef de centre des impôts de Bafoussam, Njikam Adamou Lavoisier, et le second sur les contributions à l’exécution du Budget 2024 dans les collectivités territoriales décentralisées.

Sébastien ESSOMBA

Share:

Leave a reply

Résoudre : *
23 + 14 =