DANS L'ACTUPOLITIQUE

STRATÉGIE : SHANDA TONME VA RECRUTER DANS LE MRC

C’est la stratégie que viserait le président national du MPDR, le dernier né des partis politiques au Cameroun.

Le parti du professeur Maurice Kamto compte dans ses rangs, des extrémistes et des modérés. Les extrémistes du MRC sont ceux que le journaliste Dénis Nkwebo appelle les ”pentecôtistes politiques”. Ils suivent le gourou les yeux fermés, sans se poser des vraies questions. Même dans la fosse, ils n’arrivent pas à soulever la tête. Ils ont des écailles invisibles sur les yeux. Ils soutiennent tout esprit négatif et apocalyptique contre le Cameroun, qu’ils prétendent aimer.

Dans ces mêmes rangs, on retrouve aussi des militants modérés, amoureux du pays. Ceux-là combattent l’ingérence étrangère et condamnent toutes formes de violence avec la dernière énergie. Ce sont des nationalistes, jaloux de leur souveraineté. Leur bonne éducation et le respect des institutions ne leur permettent pas d’insulter ou de souhaiter la mort de leurs adversaires politiques.

Cette deuxième catégorie a sa place dans le MPDR de Shanda Tonme. Ce nouveau bébé arrive sur la scène politique camerounaise avec un amour fou pour les institutions de la République et le respect des patriarches. Un langage qui fait mal dans le crâne des extrémistes du MRC, qui pensent que ceux qui aiment et défendent les institutions sont du RDPC, comme si le parti au pouvoir n’était constitué que des patriotes.

(c) Source : ndengue.com,
Didier Ndengue

Share:

Leave a reply

Résoudre : *
26 − 6 =