DOSSIER

Médias : Denis Nkwebo tacle sévèrement les patrons des quotidiens Mutations, Le Messager et Le Jour

Le président du Syndicat National des Journalistes du Cameroun (SNJC) a publié une série de tweets le lundi 4 janvier 2021, indexant certains directeurs de publication qui ne paient pas leurs employés.

“Savez-vous que les quotidiens Le Jour, Mutations, Le Messager etc… ne payent ni salaires de leurs journalistes ni les cotisations CNPS de leurs employés ? C’est bon de le savoir” , pouvait-on lire sur le compte tweeter de Denis Nkwebo. Le journaliste, Président du syndicat national des journalistes du Cameroun dit avoir du mal à comprendre cette logique qui veut que certains employés de Presse qui paraissent pourtant quotidiennement refusent de payer le personnel qui s’emploient au quotidien à leur donner satisfaction. “Je veux comprendre pourquoi des journaux qui ne payent ni salaires ni dette sociale paraissent impérativement tous les jours ? Comment peut-on préférer les articles commandés au journalisme de qualité ?” , S’interroge-t-il.

Réputés pour leurs lignes éditoriales qui les consacrent un ton particulièrement dur vis-à-vis de l’ordre gouvernant, les patrons de ces organes selon la logique de Denis Nkwebo, devraient servir d’exemple dans le traitement de leurs employés. Ce qui n’est malheureusement pas le cas. “Si les patrons des quotidiens Mutations, Le Jour et Le Messager dirigent le Cameroun, les fonctionnaires toucheraient au plus deux mois de salaire par an. C’est bon de le savoir” , relève ironiquement le Président du syndicat national des journalistes du Cameroun.

Sébastien ESSOMBA

Share:

Leave a reply

Résoudre : *
29 − 12 =