DANS L'ACTUSport

Marius NOUBISSI : “Il faut marquer des buts, parce que c’est ça mon travail, marquer des buts”

L’international camerounais, l’une des pièces maîtresses de BEERSCHOT, un club de deuxième division Belge, se dit prêt à offrir ses services à l’équipe nationale fanion de son pays le Cameroun. Marius NOUBISSI, âgé de 23 ans, s’exprimait en marge du match de Gala offert ce 26 décembre 2019 à Bafoussam.

Marius NOUBISSI, vous êtes à Bafoussam pour une rencontre de football avec vos anciens amis. Alors dites-nous, pourquoi cette initiative ?

C’est un match de gala, organisé par moi parce que ça c’est un stade où j’ai grandi. J’ai réfléchi, j’ai pensé organiser ce match parce que ça fait longtemps je n’ai pas eu la possibilité d’être avec des amis, d’être avec la famille, ça fait déjà près de cinq ans je n’ai pas beaucoup de temps pendant les vacances pour revenir retrouver les amis. J’ai eu un peu de temps pendant cette période de Noël, j’ai décidé de revenir fêter avec la famille, j’ai aussi pensé avec le drame qu’il y a eu du côté de Gouache, de venir aussi donner un coup de main à ces gens qui ont eu ce problème.

Pouvez-vous nous faire une synthèse de votre saison ?

J’ai été blessé en fin de saison l’année passée, j’ai été opéré, ce qui fait que ça m’a freiné, et j’ai déjà eu la blessure deux fois depuis le début du championnat, mais je suis heureux parce que je travaille beaucoup, je donne le meilleur de moi, présentement nous sommes premier du championnat et je me donne à fond afin de permettre à l’équipe d’accéder en première division.

Quels sont les projets de Marius NOUBISSI à courts termes ?

Mon premier projet, nous sommes en négociation avec un club en Angleterre qui est en train de négocier l’achat de mon contrat avec le BEERSCHOT, d’ici la fin du championnat on doit avoir une décision finale

Des ambitions pour la sélection nationale du Cameroun ?

Oui, c’est un truc qui tient à cœur, tout le quartier, toute la famille, tous les amis, tout le monde attend vraiment ces moments. C’est un très grand moment qu’on attend, je suis vraiment à l’écoute et je travaille très dur. C’est vrai que cette saison est vraiment difficile, je ne marque pas beaucoup de buts, mais je participe énormément pour gagner les matchs à l’équipe. Je vais juste continuer à travailler, il faut marquer des buts, parce que c’est ça mon travail, marquer des buts. Cette saison je totalise trois passes décisives avec 17 matchs joués, deux buts marqués.

Lorsque la presse Belge vous compare à Balotelli, ça ne vous met pas trop de pression ?

Non, ça ne me met pas trop de pression, vu que j’ai fait une belle saison l’année passée, à mon arrivée au club j’étais l’un des meilleurs du championnat. Et là ça me motive vraiment beaucoup, parce qu’ils voient ce que je fais dans le championnat, ils reconnaissent ce que j’ai fait et ils savent que je peux faire plus.

Vous aviez parlé tout à l’heure de la catastrophe de Gouache. Qu’avez vous fait concrètement pour les sinistrés de ce drame ?

J’ai fait un tour à Gouache où j’ai remis un petit don aux sinistrés, parce que je sais que ça c’est la période de Noël, ils ont vraiment besoin. La prochaine fois je mobiliserais mes amis les professionnels pour pouvoir aider ces personnes.

Sébastien ESSOMBA

Share:

Leave a reply

Résoudre : *
10 − 8 =