DANS L'ACTUPOLITIQUE

Hon TOMAINO NDAM Njoya : “Nous demeurons la Formation politique la plus cohérente, la plus constante sur la Vision que sur les actions”

L’ex député du Noun Centre s’exprimait en marge du 29e anniversaire de l’UDC à Foumban. En intégralité, le message du parti porté par le maire de Foumban.

Mesdames et Messieurs,

Militantes et Militantes, Sympathisantes et Sympathisants de l’UDC

Il y a 29 ans, le 26 Avril 1991, l’acte de légalisation libérateur, triomphal, Fort attendu par les fondateurs de l’UDC qui s’étaient réunis en Assemblée Constitutive près d’un mois avant, le 22 Mars, à Yaoundé, Marquait l’existence juridique de notre formation politique, l’Union Démocratique du Cameroun après de longues journées, semaines, Mois de 1991 dans notre pays, en actes engagés, pensés et posés, par Celles et ceux-là, que l’histoire retient, des femmes et d’hommes, qui ont œuvré, donnant tout, pour que le multipartisme redevenant une urgence, une exigence, le Cameroun s’ancre dans l’ère de la liberté, de la responsabilité et de la contribution de tous ; devenue réalité Incontournable aujourd’hui.

La grande particularité de ce Jour-Anniversaire : 26 Avril1991-26Avril 2020, qui fait évidemment partie, en bonne place, de nos Fêtes Statutaires, est que, ce sera le tout Premier, après le Rappel à Dieu, du Dr Adamou NDAM NJOYA.

Dr Adamou NDAM NJOYA, l’homme en qui, naturellement de par sa Posture et sa prestance, plusieurs femmes et hommes ont fondé leur Confiance, avant, au cours des tractations au tour de la création, et, depuis lors.

Mesdames et Messieurs, nous tous, qui nous reconnaissons ce jour de célébration, de près ou de loin, unis par notre attachement aux principes et valeurs pour lesquelles il a passé sa vie à en faire des dynamiques et éclairages permanents, nos fondamentaux, ne pouvons que nous sentir privilégiés. Notre formation politique, l’UDC a su, malgré tous les écueils, remplir son cahier des charges prescrit par la loi fondamentale, la Constitution du Cameroun en son Article 3… « …Concourir à l’expression du suffrage, respect de la démocratie, de la Souveraineté, de l’Unité Nationales. »

Depuis le retour au multipartisme dans notre pays, nous avons participé à presque toutes les élections, plus d’une vingtaine, à l’exception de deux, pour des raisons que nous avions déclinées, qui s’inscrivaient dans l’exercice de notre droit à l’expression. Comme le prévoit nos statuts, nous avons été à 6 Conventions Nationales, chaque 5ans, Renouvelant notre engagement à porter toujours hauts nos fondements Idéologiques et philosophiques, sous la houlette de notre Mentor, et Guide Eclairé, le Dr Adamou NDAM NJOYA. Nous demeurons la Formation politique la plus cohérente, la plus constante sur la Vision que sur les actions, quelles que soient les batteries déployées Par nos différents détracteurs, depuis 91 dans un contexte de crise et Recul en ce qui concerne le respect des principes républicains et Démocratiques : les élections du 9 février 2020 viennent encore le démontrer, s’il en fallait une illustration de plus.

Son « bagage »intellectuel, son expérience, sa personnalité pluridimensionnelle, sa vision, son humilité, son intégrité, sa modestie, toutes les autres qualités, à lui reconnues, unanimement, placent aujourd’hui le Dr Adamou NDAM NJOYA comme une référence, au regard de son œuvre, qui honore le Cameroun, et l’Humanité. Nous vous invitons Mesdames et Messieurs, Chers Militantes et Militants, Chers Sympathisantes et Sympathisants à muer vos coeurs, votre esprit en Panthéon, pour lui, ainsi, transmettrions-nous aussi fidèlement la même Lumière ardente qui nous habite, que nous respirons, de par ses enseignements, pour notre Commune Humanité, bien au-delà de la« Politique ».

Nous vous invitons aux réflexions suivantes, considérées comme parmi les essentielles de sa Pensée en cette commémoration.

POUR UN DIALOGUE CONCRET ET CONSTRUCTIF

Chaque personne ayant une mission à accomplir, il faut toujours Chercher à comprendre, à baser ses actes sur des éléments objectifs et cela plus encore, lorsque l’on est appelé de tout temps, de par ses responsabilités à agir pour le Bien, le Vrai et le Beau dans la société.

D’où, importance de partager les idées fondamentales de la vie, qui, toujours présentes dans l’esprit, doivent être traduites dans les faits dans la vie de citoyen et de citoyenne et de tout être humain. Sans prétendre rallier tout le monde à ces idées, nous devons comprendre que l’Être humain est fondamentalement libre, si certains peuvent comprendre les mêmes situations, d’autres ne cesseront pas de se poser des questions et à avoir des réactions et des actions suivant leur façon devoir, de faire, suivant leurs objectifs, s’interrogeant, jugeant, condamnant….

Face à cet état des choses, nous nous disons qu’il faut savoir trouver de bonnes occasions pour communiquer, avec tous : de ce que nous faisons et posons comme actes, permettant à chaque personne de progresser dans sa vie sur des bases concrètes, vivantes et, d’autre part, des idées dont il est important d’avoir présentes dans l’esprit, pour toujours chercher à les traduire dans la vie de citoyen, de citoyenne, dans la vie d’une personne humaine.

Tout cela s’analysant dans l’effort permanent pour éviter de s’enfermer dans soi-même, dans ses pensées, de s’installer dans un monde situé, figé, dans une société située, figée, dans une vie située, figée parce qu’ayant une perception égoïste des valeurs ; en éloignant l’état situé, figé, on évitera les tensions que l’on développe dans son esprit, son corps à son détriment, dans les rapports avec les autres pouvant donner naissance aux conflits ouverts, aux guerres… C’est ainsi que, sur des bases égoïstes sont nées bien des Nations ; Et c’est ce qui amène bien des pays, bien des régions du monde à entrer en conflits, en guerre.

Face à ces réalités où, parmi deux caractéristiques des Êtres humains que sont la générosité et l’égoïsme, c’est cette dernière qui l’emporte souvent, nous en sommes arrivés à parler de la Nouvelle Éthique largement développée dans un ouvrage :« Le Manifeste de la Nouvelle éthique ». Avec la Nouvelle Ethique, il est question de sortir de la perception égoïste des valeurs, de l’Éthique ; perception qui conduit au phénomène de l’Homme situé, de la société située où on s’ouvre à l’autre lorsque l’on doit l’absorber, tout doit être pour soi, pour sa famille, pour son village, pour son Etat, et l’on peut marcher sur son semblable qui n’est pas dans son cercle situé pour atteindre la satisfaction qu’on semble condamné à chercher.

Avec la Nouvelle Éthique nous sommes appelés à sortir de l’état situé, de la famille située, de la société située pour être et agir avec son semblable quand bien même il est d’une toute autre famille ; Avec la Nouvelle Éthique on va être avec l’autre, s’identifier à l’autre qui n’est pas de sa famille, percevoir, en lui ou en elle, l’Être humain sans considération de frontières quelles qu’elles soient…

Mesdames et Messieurs, la loi de l’Éthique du Dr Adamou NDAM NJOYA, qui fonde l’idéologie de l’UDC, est plus que jamais d’actualité :

1-Progresse et se développe pour le bonheur de tous, la société dont les membres reconnaissent que les fondements de la vie et des activités aussi bien des personnes physiques que des institutions, sont les valeurs, l’éthique non seulement acceptées et partagées mais aussi cultivées en permanence comme éclairages, comme dynamiques ;

2- Stagne, la société dont les membres reconnaissent sans plus les valeurs et l’éthique comme fondements de la vie et des activités ;

3- Est vouée à disparaître la société dont les membres ne reconnaissent pas les valeurs et l’éthique comme fondements de la vie et des activités.

Mesdames et Messieurs,

Pour ceux et celles qui en ont déjà fait leur livre, document, pensée de chevet, le contexte que nous traversons, qu’on n’aurait jamais imaginé, qui est commandé par le Covid-19 nous impose recueillement, pausons pour revoir nos copies, pour retourner aux sources, retour sur Soi. Pour ceux et celles qui sont engagés avec nous, pour continuer d’éclairer la République, comme nous l’a initié le Dr Adamou Ndam Njoya je vous souhaite, bonne lecture, Bonne réflexion…

Bonne célébration de l’AN 29 de l’Union Démocratique du Cameroun, UDC.

(c) Hon.TOMAINO NDAM NJOYA, Avril 2020

Share:

Leave a reply

Résoudre : *
1 × 26 =