DANS L'ACTUSport

Gala de boxe de Bandenkop : Tout en jeu pour une réussite éclatante

La ligue régionale de boxe pour l’ouest accueille l’ouverture de la saison dans moins de deux semaines. Ce premier rendez-vous le plus attendu se prépare de la plus belle des manières. C’est ce qui a fait l’objet du point de presse livré mercredi dernier par son président.

Du 15 au 16 janvier prochain, c’est le village Kiala’a du groupement Badenkop dans les haut-plateaux qui sera le point d’attraction. En effet, à l’occasion de l’ouverture de la saison sportive 2021 de la boxe camerounaise, la ligue régionale de l’ouest a le privilège de tenir son premier gala de boxe. Une grande première à l’ouest depuis des lustres. « C’est la toute première fois que notre région abritera l’ouverture de la saison de boxe », se félicite Jean Claude Noubissi, président de la ligue régionale de boxe depuis près de trois mois.

A cet effet, un point de presse a été donné le mercredi 06 janvier dans la salle de conférence de la délégation régionale du tourisme pour l’ouest. C’était l’occasion pour le président de cette ligue de situer les hommes de medias sur les préparatifs ainsi que sur la tenue de l’événement en question. L’on peut retenir que les préparatifs se précisent bien, tant sur le plan administratif que sur le plan technique. Au cours de ce point de presse, l’orateur du jour a rassuré la presse de la présence des invités de marque en l’occurrence le champion du monde 2007, 2008, et 2009 Issa Amza, celle de Dongo Ebanga, l’un des champions du noble art camerounais et bien d’autres. Sa majesté Sokoundjou Jean Rameau, roi des Bamendjou annoncé en vedette pour cet événement, tient à bien honorer le rendez-vous : «Le roi Sokoundjou a donné son accord ; il sera là, j’insiste là-dessus ; il sera sur le ring, même si on cherche encore son challenger », rassure Jean Claude Noubissi.

A proprement parler de l’événement, l’on annonce exactement 08 combats pour le 16 janvier, mettant aux prises les champions des dix régions du pays. Ces combats seront précédés par l’affrontement de l’équipe de l’ouest à celles des autres régions le 15 janvier. Il faut dire que l’équipe régionale de l’Ouest est activement en préparation sous l’encadrement de l’entraineur régional Ndeffo Felix. Le bilan de la participation de cette délégation au championnat national à Yaoundé il y a quelques semaines ne doit pas être pris négativement comme le pense le président de la ligue régionale : « Nous sommes rentrés avec deux médailles de bronze. D’aucuns peuvent se dire que c’est maigre mais je vais leur dire que c’était à la hauteur de ce que nous avons trouvé sur le terrain. Ça fait huit ans que la boxe ne se participe pas à l’ouest, et avec les gars sélectionnés sur le tas nous avons croisés les grands champions (…) si nous sommes rentrés seulement avec deux bronzez, il faut comprendre que les gars étaient bien armés ».

Au-delà de ce gala de boxe, le nouvel exécutif entend imprimer sa marque dans le noble art à l’ouest. Des galas de boxe sont annoncés dans près de 109 chefferies traditionnelles à l’ouest dans les temps à venir. Une façon pour la boxe de promouvoir cette discipline, avec un accent particulier sur les localités éloignées, devant permettre à développer ces villages à travers le sport.

Césaire MOULIOM

Share:

Leave a reply

Résoudre : *
3 − 3 =