DOSSIERPOLITIQUE

Coup de gueule : Valséro lance à nouveau des missiles contre le régime d’Etoudi

Entre la pertinence et l’impertinence, le rappeur critique sans cesse la gouvernance du Cameroun depuis des années. Il vient encore de verser sa bile dans un opus qui séduit des internautes sur la toile.

Valsero, de son vrai nom Abe Gaston, se positionne comme un pourfendeur effréné du régime de Yaoundé. L’artiste engagé a fondé sa réputation sur la dénonciation des tares qui minent la société camerounaise. On se souvient encore de la fameuse “lettre au président”. Ce single qui en son temps avait fait bouger la planète musicale au Cameroun et même au-delà des frontières, avec des messages profonds, adressés directement au chef de l’État, Paul Biya.

Dans son nouveau single qui tient la toile en haleine intitulé « Les loups sont de sorties », le rappeur aux textes engagés confie d’entrée que : « Je suis un loup, une bête, c’est le système qui m’a créé, à force d’agression je me suis entré dans la rébellion ». Sa révolte transpire dans chacun de ses titres. Une attitude qui ne va pas sans laisser quelques interrogations quant à la pertinence de cet artiste de plus en plus étiqueté depuis son alliance à la veille de l’élection présidentielle d’octobre 2018 avec l’opposant camerounais Maurice Kamto qu’il n’hésite d’appeler comme d’ailleurs les militants du MRC, “président élu”.

De « Lettre au président » en passant par « Motion de soutien » ou encore « Réponds » entre autres, il expose le mal être d’une société en peine en mettant à chaque fois des mots sur des maux. Sa dernière sortie vient lui remettre une fois de plus sur la scène.

« Suis en guerre contre le système ça fait des années que ça dure. J’ai des blessures quasi ouvertes », chante le Général Valsero. Et d’ajouter : « La meute traque les bandits, la meute est en guerre. Je suis un loup pas une victime. C’est la chanson de la vendetta sortie pour dénoncer le plus gros braquage d’Etat. Nous sommes barrés pour la guérilla. La meute avance, elle ne recule pas ».

La détermination qui découle des mots et l’agencement du texte montre à suffire le rôle que le rappeur veut jouer en tant que leader d’opinion. La musique donne une âme à nos cœurs et des ailes à la pensée, disait Platon. Il n’est pas prêt à laisser fléchir sa plume. Il est en guerre contre le pouvoir et le fait savoir sans fioriture dans cette chanson de 4 minutes 9 secondes.

Sortie il y a quelques jours, le titre « Les loups sont sorties » totalise plus de 7 mille vues sur You Tube. C’est un autre « coup de feu » du général Valsero toujours en alerte. Ses faiblesses, dit-il, sont restées en taule.

Gabriel KOM

Share:

Leave a reply

Résoudre : *
27 ⁄ 9 =