FAITS DE SOCIETESociété

Célébration : Bantou’s Day 2020 et la consécration de la mémoire du Dr Adamou Ndam Njoya

L’Union Démocratique du Cameroun et la famille Njimonkouop ont rendu un hommage mérité au Dr Adamou Ndam Njoya, à la faveur de l’édition 2020 de Bantou’s Day.

Bantou’s Day est l’une des activités importantes des plus prisées de l’agenda des festivités de fin d’années de la famille politique de l’Union Démocratique du Cameroun (UDC), qui se jointe à la famille Njimonkouop et aux fils et filles Bantou (ce petit village historique caractérisé par son paysage pittoresque, situé dans l’arrondissement de malentouen, département du Noun), pour retracer l’histoire de la communauté. L’édition 2020 riche en émotions, aura été un moment essentiel d’honorer la mémoire du père fondateur dudit événement, le Dr Adamou Ndam Njoya, décédé en Mars 2020. “Le thème de la célébration de cette année est consacrée à l’hommage au Dr Adamou Ndam Njoya. Son œuvre inspirant pour un héritage national et pour une culture des valeurs durables de notre patrimoine. En toute humilité devant sa grandeur, l’œuvre du Dr Adamou Ndam Njoya nous situe au cœur de l’humain, de notre commune humanité, de la culturalité, de tout ce qui est porteur de valeur catalyseur d’éthique. Elle sera cultivée tout au long de notre vie” , déclare Ayman Nur Huda Ndam Njoya dans son message à la grande famille Njimonkouop.

De la remémoration !

La mobilisation était de mise. La population n’a pas boudé le plaisir d’assister à ce rendez-vous purement culturel, considéré comme un moment de purification qui prépare l’esprit pour l’entrée dans la nouvelle année. Pour l’histoire, Bantou porte l’une des plus importantes séquences de l’histoire du royaume Bamoun. C’est la terre d’origine de la reine mère Djapdunke, la génitrice du roi Njoya qui aura marqué l’humanité entière. Au menu de cette édition comme à l’accoutumée, l’on a eu droit à une veillée, assortie des rites et danses diverses, avant la visite au petit matin du lieu sacré, une sorte de pèlerinage au bain de Njimonkouop. C’est à ce lieu que le père fondateur de cette grande famille prenait son bain, apprend-on. D’où le mystère de ces lieux.

Des voix ont été également élevées vers le créateur pour la mémoire des disparus en général, et singulièrement ceux du récent accident de l’agence Avenir voyages, survenu à Ndikinimeki dans la région du Centre dans la nuit du 26 au 27 décembre. Accident ayant causé la mort à plusieurs dizaines de personnes. Passée cette étape, les regards sont tournés vers le 1er janvier 2021 pour le carnaval de Foumban et sa région, cette activité mobilisatrice qui marque officiellement l’entrée dans la nouvelle année, et la fin de série d’activités de fin d’année à l’UDC.

Sébastien ESSOMBA

Share:

Leave a reply

Résoudre : *
16 − 12 =