DANS L'ACTUsantÉ

Affaire Survie Cameroon : La leçon d’un conseiller municipal de Monatele à Célestin Bedzigui

Sans consultation aucune du conseil municipal et du Maire titulaire de la Commune de Monatele, Célestin Bedzigui, président national du PAL et premier adjoint au maire a décidé de récupérer l’offre de l’association illégale “Survie Cameroon survival initiative” déclinée par les autorités de Yaoundé. Une décision unilatérale dénoncée par ses camarades conseillers. La lettre ouverte de Dénis Emilien Atangana, conseiller municipal qui rappelle son collègue à l’ordre.

“Lettre ouverte à Monsieur Célestin Bedzigui, Premier adjoint au Maire de la Commune de Monatele.

Objet: Votre demande illégale de recevoir de SCSI des dons destinés aux populations de la commune Monatele

Monsieur le Maire ;
J’ai appris par le canal des réseaux sociaux votre demande de recevoir des dons de l’association illégale SCSI conduite par M. Penda Ekoka au nom de la commune de Monatele dans le cadre de la lutte contre la pandémie du coronavirus.

Tout en reconnaissant et appréciant votre soucis constant d’aider les populations de la commune Monatele, en ma qualité de conseiller Municipal de cette commune, le devoir républicain me recommande de vous signifier que votre action s’inscrit en violation total de la législation en la matière. En effet selon la loi No 2019/024 du 24 décembre 2019 portant code général des collectivités territoriales décentralisées, section 2, relative aux attributions du conseil municipal dispose en son article 167 :
(1) Le conseil municipal est l’organe délibérant de la commune
(2) Il règle, par délibération, les affaires de la commune
(11) l’acceptation et le refus des dons, subventions et legs.

À la lumière de cette disposition pertinente de cette loi, vous vous rendez compte que le Maire et encore moins le premier adjoint au Maire que vous êtes ne saurait se substituer au conseil municipal pour accepter un don fut-il d’une association légale. Je vous conseille donc de garder votre mal en patience et de soumettre la question de la recevabilité de ce don au prochain conseil municipal qui se tiendra dans quelques jours pour appréciation et délibération par l’ensemble des collègues conseillers municipaux.
Veillez agréer Monsieur le Maire l’expression de ma franche collaboration”.

A donc écrit Dénis Emilien Atangana ; Conseiller Municipal à la Commune de Monatele. Signalons que l’association Survie Cameroon survival initiative a été créée par l’homme politique, Maurice Kamto, président national du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), dans le but disait-il d’apporter un soutien pour la lutte contre la pandémie du COVID-19. Une association qui n’a pas été enregistrée au préalable au fichier du Minat, comme prévoit la loi 90 sur les associations au Cameroun. D’où le rejet dudit don par les autorités camerounaises.

Sébastien ESSOMBA

Share:

Leave a reply

Résoudre : *
46 ⁄ 23 =