DANS L'ACTUSociété

ACV-PBF/Ouest : Firmin Marie Maturin BEVANG félicite Dr Mata-Njem et son équipe pour les efforts consentis

Le coordinateur de la cellule technique nationale revient d’une tournée de travail à Bafoussam au cours de laquelle, il a touché du doigt les réalités de l’implantation du PBF dans la région de l’Ouest.

Si après votre séjour dans une formation sanitaire pour des soins ou traitement, votre téléphone sonne et quelqu’un se présente comme ”Vérificateur au PBF”, n’ayez pas crainte de le recevoir car, le PBF (Financement Basé sur la Performance) est un système qui encourage les personnels de santé et les formations sanitaires dans l’amélioration de la qualité des soins et de la propreté dans les hôpitaux, les dispensaires ou centres hospitaliers. Ces encouragements consistent à financer directement les hommes de santé à tous les niveaux à base de leurs performances. C’est un projet de la banque mondiale, entretenu par le Ministère de la Santé Publique à travers la Cellule Technique Nationale (CTN).

Longtemps annoncé et plusieurs fois reporté, le Coordonnateur de la CTN, Firmin Marie Maturin BEVANG a foulé le sol de l’Ouest mercredi 10 février 2021. Cette tournée faisait suite aux instructions du Ministre de la Santé Publique, le Dr MANAOUDA Malachie une semaine avant, demandant la réhabilitation du Dr Henri Léopold MATA NJEM à son poste de Manager de l’ACV, l’organisme qui gère le système PBF. Pour rappel, le Dr MATA NJEM a été réhabilité à ce titre après 5 mois d’hibernation faisant suite à l’incompréhension entre lui et l’Administrateur du Fonds Régional pour la Promotion de la Santé Publique à l’Ouest, le Dr Oscaline KAPTUE. Le Coordonnateur est descendu sur le terrain pour vider certains éléments dans le fond.

La situation du PBF à l’ouest aux peignes fins

Lors de son séjour à Bafoussam, le Coordo a été reçu par le Gouverneur de la Région de l’Ouest, Awa FONKA Augustine. Les deux hommes ont revisité la situation du PBF dans la région. De cette entrevue, plusieurs sujets ont été abordés notamment celui en rapport avec la crise qui a perduré à l’Agence de Contractualisation et de Vérification (ACV). Le Gouverneur de l’Ouest a manifesté toute sa disponibilité à soutenir le Programme PBF dans le respect de la législation en vigueur. C’est ce qui a justifié son intervention musclée pour résoudre ladite crise qui a failli paralyser le système de santé dans la région, alors que les fruits du projet PBF étaient déjà visibles dans les formations sanitaires, en termes de propreté des lieux et de qualité de services. Le Gouverneur Awa FONKA a déclaré lors de cette audience qu’il a protégé l’intérêt général et non celui d’un individu fut-il le Dr MATA NJEM qui d’ailleurs s’est réjoui de l’opportunité que les pouvoirs publics lui ont donné en comprenant également qu’il n’aurait jamais eu raison, s’il s’était écarté des normes et de la légalité républicaine.

Le Coordonnateur de la CTN, Monsieur BEVANG s’est rendu avec sa suite au Fonds Régional pour la Promotion de la Santé Publique où ils ont d’abord été reçu par le Président du Comité de Gestion de la Santé Publique Monsieur Séraphin TAGA, ensuite par l’Administrateur de cette structure, le Dr Oscaline KAPTUE. Il y eut des échanges parfois houleux, mais aussi francs. Les leçons et conséquences ont été tirées, les dispositions résolutoires pour la bonne marche du système sanitaire également.

A la fin de la journée, le Coordo a tenu une séance de travail avec le personnel au siège de l’ACV-PBF-OUEST. L’on peut espérer qu’après le bref séjour mais très porteur du Coordonnateur BEVANG, l’ACV-PBF-OUEST retrouvera sa bonne marche et les populations de l’ouest, une très bonne santé !

Sébastien ESSOMBA

Share:

Leave a reply

Résoudre : *
30 ⁄ 15 =